•  
    L'apparence des anges
    Leur beauté, leur splendeur, extrêmement variées, dépassent tout ce que l'homme peut concevoir (Ézéchiel 10 et 28).
    En Matthieu 28.3, l'ange avait, non seulement un vêtement "blanc comme la neige", mais son aspect général était "comme un éclair".
    En Marc 16.5, il est présenté comme un jeune homme vêtu d'une robe blanche.
    En Luc 24.4, les deux anges sont présentés en "vêtements éclatants de lumière".

    D'une façon systématique, les personnages célestes sont décrits comme ayant des ailes
    :
    1 Rois 6.23-27 (2 Chroniques 3) :
     ( Ex 25.18-20). Les chérubins dans le lieu très saint du temple avaient 2 ailes chacun. Ceci nous permet de penser   que ceux qui ombrageaient le propitiatoire de l'arche en avaient aussi deux
    Ez 1.6,11 : Les "animaux" (êtres vivants) ont chacun 4 ailes.
    Apoc 4.8 : Les "animaux" ont chacun 6 ailes.
    Es 6.2,6 : Les séraphins ont 6 ailes et ils volent.
    Ces ailes leur servent principalement à voler ( Es 6.2,6 ; Dan 9.21) ;

    il est même parlé du bruit des ailes des chérubins ( Ez 10.5),
    mais les animaux d'Ézéchiel 1 se couvrent le corps avec une paire d'ailes tandis que les séraphins d'Esaïe 6 se couvrent la face d'une paire d'ailes et les pieds d'une autre paire d'ailes

    Par contre, lorsqu'ils se manifestent aux hommes, ils semblent avoir simplement une forme humaine qui trahit parfois leur origine céleste :
    La femme de Manoah pense avoir rencontré un homme (il n'avait donc pas d'ailes), mais elle le décrit à son mari comme ayant l'aspect d'un ange de Dieu, très terrible.

    Zacharie et Marie sont troublés et craignent en voyant l'ange Gabriel ( Luc 1.12-13; 29-30), si bien qu'il doit dire chaque fois : "Ne crains pas".   Il en est de même des anges qui apparaissent au sépulcre ( Marc 16.6 ; Matt 28.4-5).

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique